Narbonne : Prison ferme pour 4 Gilets jaunes après l’incendie d’un péage


Illustration © Actu17

Les quatre prévenus ont été écroués. Ils devront en outre payer solidairement à Vinci Autoroutes la somme de 288 000 euros.


Ce lundi, quatre hommes âgés de 29 à 37 ans ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Narbonne à 2 ans de prison dont 12 mois avec sursis. Les prévenus, qui étaient déjà incarcérés, ont été maintenus en détention.

Ils ont été reconnus coupables de l’incendie, au mois de décembre dernier, de la zone de péage sud de Narbonne (Aude) lors d’un rassemblement de Gilets jaunes. Cette sanction pénale a été assortie d’une interdiction de manifestation et de port d’arme pendant trois ans. Ils devront en outre verser 288 000 euros solidairement à Vinci Autoroutes, rapporte Le Parisien.

Durant l’Acte V des Gilets jaunes

L’incendie avait eu lieu le 15 décembre dernier, lors de l’Acte V du mouvement social des Gilets jaunes. Les quatre hommes avaient été interpellés à la mi-février.

Deux des prévenus ont reconnu, l’un avoir lancé un fumigène à l’origine d’un départ de feu au niveau d’une barrière de péage, l’autre avoir versé du liquide inflammable sur un tas de pneus. Feu qui n’aurait pas pris selon ce dernier.

Les deux autres condamnés ont nié leur implication dans l’incendie, reconnaissant s’être trouvés à la barrière de péage, en tant que spectateurs.

Une violente attaque 15 jours auparavant

Cet incendie avait eu lieu quinze jours après une importante attaque des locaux de la Gendarmerie et du groupe d’exploitation de l’autoroute, au même endroit.

Une dizaine de casseurs encagoulés avaient incendié les bâtiments du peloton autoroutier de la Gendarmerie qui avaient été totalement détruits. Ils s’en étaient également pris aux garages attenants dans lesquels se trouvaient des véhicules d’intervention, eux aussi détruits.