🇫🇷 NDDL : L’étudiant qui a eu la main arrachée en ramassant une grenade dépose plainte.

par Y.C.
ZAD de Notre-Dame-des-Landes le 11 avril dernier.

Le 22 mai dernier dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, Maxime Peugeot, 21 ans, a eu la main arrachée par une grenade qui a explosé, au moment où il l’a ramassée. L’homme a déposé plainte ce mardi.

« Une plainte contre X pour violences volontaires ayant entraîné une incapacité permanente a été déposée aujourd’hui (mardi) auprès du parquet de Saint-Nazaire », a indiqué Hervé Gerbi, l’avocat de Maxime Peugeot, et ses parents.

« Nous demandons à la procureure de Saint-Nazaire de ne pas attendre le délai de trois mois pour nous répondre et de saisir immédiatement un juge d’instruction compte tenu de la gravité des faits » a ajouté Me Gerbi, cité par Le Dauphiné.

Originaire de Marseille et étudiant en Sciences politiques à l’université de Lille, Maxime Peugeot a eu la main droite amputée après qu’une grenade de type GLI-F4 lancée par les gendarmes mobiles, a explosé au moment où le jeune homme l’a ramassée.

Une enquête IGGN ouverte

L’homme a expliqué aux enquêteurs n’avoir jamais eu l’intention de ramasser la grenade pour la lancer sur les gendarmes.

Une enquête de l’inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes de ces faits.

Maxime Peugeot a quitté l’hôpital le weekend dernier et a commencé sa rééducation.

Actu17.