🇫🇷 Avec NEO la révolution technologique de la police est engagée.

   par C. Laudercq et R. Lefras.

Le nouveau système numérique  NEO, déjà testé dans le nord de la France, commence à équiper les forces de police.

Lundi, la préfecture du Rhône et la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) ont présenté ce nouvel équipement numérique que l’on peut installer sur tablette ou smartphone.

L’ambition de ce système est de rendre les policiers plus autonomes et de simplifier leurs tâches sur le terrain.

Le DDSP Lucien Pourailly, considère que « vraiment c’est une révolution dans l’activité quotidienne de la police »  et le Préfet délégué à la défense et à la sécurité dans le Rhône de rajouter que « ça va vraiment changer la vie des policiers ».

Un accès aux fichiers police facilité pour tous les équipages

Lors des contrôles routiers, ce matériel permettra de consulter la base de données des immatriculations, des personnes recherchées, des permis de conduire… Jusqu’à ce jour, le fonctionnaire était obligé de joindre par téléphone ou radio, la salle de commandement de la DDSP afin de faire ce genre de recherches.

Quand un automobiliste sera contrôlé, il sera retenu moins longtemps, dans la mesure où le fonctionnaire obtiendra le fichier désiré instantanément sur son smartphone ou sa tablette.

Par ailleurs, le contrôle concernant les vignettes Crit’Air sera également implanté dans la machine.

Une nouvelle application pour la PTS

Une autre application « Crim’In, destinée à la police technique et scientifique (PTS) a été créée pour ces agents. Le technicien principal à la PTS Yohann Regazzoni explique : « Elle nous permet aussi de prendre des photos ou de scanner les codes-barres des prélèvements et ainsi de gagner beaucoup de temps pour la rédaction au service ».

Une connexion internet sécurisée

Une connexion sécurisée permet d’envoyer toutes ces données dans le cloud, afin d’être consultés dans tous les commissariats et d’éviter pour les agents, des allers-retours entre le terrain et le poste de police.

De plus, une messagerie sécurisée permet la communication des fonctionnaires entre eux et avec le parquet et de simplifier certaines démarches administratives.

Par exemple, l’enregistrement des procès-verbaux se fera directement sur la tablette, mais également les tournées sur le terrain, notamment lors des « opérations tranquilité vacances » (OTV). Le système NEO sera, de plus, évolutif.

11 500 fonctionnaires équipés d’ici trois ans

Les trois prochaines années verront les agents de terrain équipés de 11 500 tablettes et Smartphones. Le département du Rhône recevra 1600 équipements NEO afin d’équiper les policiers.

Lucien Pourailly de rajouter « que plus d’un fonctionnaire sur deux disposera d’une machine. Ce qui est remarquable ».

NEO sera uniquement dédié aux fonctionnaires de terrain, assure le directeur de la sécurité départementale.

Le département du Rhône obtiendra quelques 500 tablettes et smartphone d’ici la fin de l’année relate LyonMag.

Actu17.