🇳🇵 Népal : 2 Français arrêtés pour pédophilie, soupçonnés d’avoir agressé au moins 8 enfants sexuellement.

par Y.C.
Illustration.

Soupçonnés d’avoir abusé d’au moins huit enfants, deux Français ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de fuir le pays.

Deux Français, Christophe Guilloux 42 ans, originaire de l’Isère et Denis Chupau, 38 ans originaire de la Loire-Atlantique ont été interpellés par la police népalaise alors qu’ils tentaient de prendre un vol pour l’étranger au départ de l’aéroport de Katmandou.

Connus en France pour pédophilie

Ces deux Français sont soupçonnés d’avoir abusé sexuellement d’au moins huit enfants et ont été démasqués par le Bureau central d’investigation.

Les mis en cause sont déjà connus des services de la police française pour des faits de pédophilie précise Le Parisien.

Les intéressés ont été placés en détention à la prison centrale de Katmandou pour une garde à vue de 25 jours. L’ambassade de France au Népal ne peut pas leur rendre visite mais s’est assurée qu’ils bénéficient de leurs droits.

Les deux Français encourent une peine de quinze ans d’emprisonnement.

Les enfants attirés avec des friandises

Les policiers népalais ont continué à accumuler les preuves à l’encontre des deux hommes. Selon un journal local, des enfants pauvres âgés de 10 à 14 ans étaient attirés avec des confiseries, un peu d’argent et des maillots ou des ballons de football.

En échange de ces cadeaux, les enfants les suivaient dans leur chambre où des viols auraient été commis.

Surveillés par la police népalaise

Après les plaintes de parents, les deux intéressés qui accompagnaient les enfants jusqu’à la piscine, étaient surveillés par la police.

Christophe Guilloux était au Népal depuis septembre 2017 et son complice Chupau l’avait rejoint à Katmandou en octobre. Il était au Népal depuis avril 2017.

C’est pourquoi la justice népalaise doit effectuer de plus amples investigations pour déterminer les agissements des deux hommes depuis leur entrée au Népal.

Le Népal est devenu le rendez-vous de nombreux pédophiles qui, selon les autorités, « profitent d’une situation difficile dans le pays ».

Le pays est en train de durcir sa législation pour entraver le tourisme sexuel.

Ils revendiquaient la « liberté pédophile »

Les deux Français étaient déjà connus pour avoir revendiqué « la liberté pédophile » par le biais d’une association « Amis de toutes les minorités sexuelles » dont l’un des administrateurs n’était autre que Denis Chupau.

Denis Chupau avait été condamné en 2004 pour agression sexuelle et l’association avait été dissoute après une enquête de la Sûreté du Québec.

Actu17.