🇫🇷 Nice : Deuxième nuit d’émeutes après un accident de scooter.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Un individu à scooter qui avait refusé de se laisser contrôler par la police municipale, avait eu un grave accident.

Cette nuit, comme la précédente, le quartier des Moulins à Nice s’est embrasé. Des violences urbaines ont éclaté lundi vers deux heures du matin, après un grave accident de scooter d’un homme de 26 ans qui tentait de fuir la police. Les émeutes ont repris dans la nuit de lundi à mardi.

Il percute un arbre, le bruit court qu’il s’agissait d’une voiture de police

L’individu, roulant à toute vitesse sur un puissant scooter, avait glissé sur l’herbe mouillée puis percuté un arbre sur une plateforme de tramway. Le fuyard avait été grièvement blessé. Mais rapidement le bruit s’était répandu que l’homme avait été percuté par une voiture de la Police Municipale.

Un vaste dispositif policier déployé

La Direction Départementale de la Sécurité Publique des Alpes-Maritimes a déployé un vaste dispositif policier en prévention de nouvelles émeutes cette nuit : brigade anticriminalité, brigade spécialisée de terrain et compagnie départementale d’intervention ont notamment été mises à contribution. Cela n’a pas empêché une nouvelle flambée de violences.

Barricades, incendies volontaires et guet-apens

Une bonne partie de la nuit, les effectifs policiers ont dû faire face à des pièges tendus par des émeutiers et ont subi des caillassages. Deux petites barricades ont été mises en place par des individus, usant de poubelles et de matelas. Les assaillants au visage dissimulé n’ont pas hésité à s’attaquer aux forces de l’ordre, sans toutefois venir au contact.

Une quarantaine d’émeutiers

La veille, une quarantaine d’individus s’en était prise aux policiers, selon des habitants. La Sûreté Départementale a été chargée de faire la lumière sur les circonstances de l’accident, rapporte Nice Matin.

Actu17.