🇫🇷 Nice : Le maire annule un mariage après un jet de fumigène sur le commissariat. La Mercedes du suspect a été saisie.

par Y.C.
Caserne Auvare à Nice. Illustration DR.

Depuis la mise en place d’une « charte des mariages » à Nice, les annulations se succèdent.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a annoncé qu’il avait fait annuler un mariage ce samedi. En cause, le comportement d’un conducteur du cortège, qui a lancé un fumigène par dessus le mur d’enceinte du commissariat de police.

Mariage annulé, voiture saisie

Deux interpellations ont eu lieu et le conducteur, auteur du jet de fumigène sur la caserne Auvare, a vu sa Mercedes saisie par la police. L’homme, âgé de 26 ans, qui venait de Marseille, a été placé en garde à vue pour « violences volontaires avec arme par destination contre personne dépositaire de l’autorité publique ». Un autre participant à la célébration a été placé en garde à vue pour outrage après avoir insulté des policiers.

Christian Estrosi a déclaré : « Après les nombreuses infractions au code de la route d’un cortège, l’utilisation et le jet de fumigènes sur le commissariat Auvare, j’ai donné instruction de ne pas célébrer un mariage prévu ce jour, en vertu de la charte signée par les futurs époux ».

Une « charte des mariages »

Le 2 septembre dernier, un autre mariage avait été annulé pour avoir causé un trouble à l’ordre public. Depuis 2012, une charte oblige les futurs mariés « à ne pas troubler la quiétude, la tranquillité et la solennité de l’instant ». Leur interdisant de déployer des « drapeaux, notamment étrangers », rapporte Midi Libre.

Actu17.