Nice : Le tournage d’un clip de rap avec des répliques de Kalachnikov en pleine rue dégénère


Illustration. (NeydtStock / Shutterstock)

Des équipages de policiers qui participaient à une importante opération anti-drogue dans le quartier tout proche des Liserons ont dû être détournés de leur mission.

Le tournage sauvage d’un clip de rap en pleine rue a semé le trouble, ce samedi vers 16 heures à Nice (Alpes-Maritimes). Une cinquantaine d’individus, dont certains brandissaient ostensiblement des répliques de Kalachnikov, se sont réunis rue du Sicou, non loin de la piscine de l’Ariane.

Plusieurs équipages de policiers occupés sur une importante opération de lutte contre le trafic de drogue et l’économie souterraine ont été détournés de leur mission, relate Nice Matin.

Dix interpellations

Lorsque les fonctionnaires sont arrivés sur place, un membre du rassemblement au volant d’une voiture a tenté de prendre la fuite, mais il a été intercepté. Il circulait sans permis de conduire.

Six individus ont été interpellés et trois répliques Airsoft de fusil d’assaut Kalachnikov ont été saisies. L’un des individus avait le visage dissimulé derrière un masque en référence à la série « La Casa de Papel ».


Des heurts ont éclaté et des conteneurs pour le recyclage du verre ont été renversés. Ce qui a permis aux personnes présentes de lancer des bouteilles sur les policiers. Quatre autres suspects ont alors été interpellés. Les affrontements se sont interrompus vers 18 heures.

Neuf suspects de 15 à 20 ans toujours en garde à vue

L’auteur du clip s’est présenté ultérieurement de lui-même au commissariat où il a été auditionné. Au total, neuf personnes ont été placées en garde à vue où ils se trouvaient toujours ce dimanche matin selon France Bleu. Les mis en cause sont âgés de 15 à 20 ans.