Nice : Un policier a tenté de mettre fin à ses jours


La caserne Auvare à Nice. (capture écran Google view)

Un policier affecté à la Sûreté départementale de Nice (Alpes-Maritime) a tenté de se suicider ce lundi matin. C’est l’une de ses collègues qui l’a retrouvé et qui a donné l’alerte.

Il a pu être sauvé par les équipes médicales. Un policier a tenté de mettre fin à ses jours dans la caserne Auvare à Nice, où il travaille, vers 10 heures ce matin. Après avoir ingurgité des médicaments, il s’est entaillé les veines. Peu après, l’une de ses collègues est arrivée vers lui et a immédiatement donné l’alerte.

Le fonctionnaire a été pris en charge par les secours et a été amené à l’hôpital. Ce dernier était désarmé depuis peu à cause de son état dépressif et avait été placé au service des archives nous indique une source policière. Une décision qu’il vivait mal. Le fonctionnaire avait en outre demandé sa mutation mais ne l’avait pas obtenue.

« Il a éprouvé un ras-le-bol général »

Le policier a pu quitter l’hôpital à la fin de la journée. Selon Célya Boumédien, du syndicat Unité SGP Police FO, « il a traversé beaucoup de situations très compliquées au cours de ses missions et il a éprouvé un ras-le-bol général ». La syndicaliste évoque par ailleurs un geste lié à « des problèmes professionnels et personnels ».

Depuis le 1er janvier, au moins 33 policiers nationaux se sont donné la mort. En 2018, 35 policiers et 33 gendarmes se sont suicidés, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.