🇫🇷 Nîmes : À sa sortie de prison, il publie le drapeau de l’EI sur les réseaux sociaux et retourne en détention.

par Y.C.
Illustration D.R.

Le trentenaire venait de finir de purger une peine pour une affaire à caractère terroriste…

Mardi, un habitant de Bagnols-sur-Cèze dans Gard, père de quatre enfants, a été condamné par la Cour d’Appel de Nîmes pour « apologie du terrorisme en récidive ».

4 ans de prison ferme

Après avoir purgé une précédente peine de 5 ans de prison ferme pour « association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste », le trentenaire a récidivé dès sa sortie le 31 décembre dernier. Sur les réseaux sociaux, le mis en cause a publié un drapeau de l’EI et échangé des propos au sujet de « mécréants » avec ses 300 contacts.

 « Je déteste l’État Islamique » a-t-il déclaré à la barre

Face aux magistrats de la Cour d’Appel de Nîmes, l’accusé ne s’était pas démonté : « C’est un drapeau que les organisations terroristes ont récupéré, mais pour moi ce drapeau veut dire le messager de Dieu, l’unicité à Dieu » a-t-il affirmé, poursuivant : « Je déteste l’Etat Islamique, ma femme m’a quitté pour eux. Je ne fais pas de prière, je n’ai pas fait le Ramadan, et le Coran interdit de tuer des innocents »… Sans parvenir à convaincre, rapporte Le Figaro.

Actu17.