Nîmes : Accusé d’avoir tué un retraité lors d’un rodéo, un ado de 17 ans remis en liberté


Le palais de justice de Nîmes. (capture écran Google)

Le parquet avait requis son placement en détention provisoire après sa mise en examen. Il a finalement été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Un adolescent âgé de 17 ans est accusé d’avoir percuté et tué un retraité de 72 ans dans le quartier de Pissevin à Nîmes (Gard) ce mercredi après-midi, lors d’un rodéo rapporte 20 minutes.

Le mis en cause roulait à contresens au volant de sa voiture, alors qu’il était sous l’emprise de stupéfiants. Après le choc mortel, il a pris la fuite puis s’est finalement rendu à la police le soir du drame.

Par ailleurs, au moment des faits, l’adolescent se trouvait sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une affaire de vol avec violences.

Mis en examen pour homicide involontaire aggravé

Il a été déféré à l’issue de sa garde à vue vendredi et a été mis en examen pour homicide involontaire avec plusieurs circonstances aggravantes : délit de fuite, conduite sans permis et sous stupéfiants, ainsi que mise en danger de la vie d’autrui.


Déjà condamné à deux reprises par le passé, le mis en cause originaire du quartier de Pissevin qui vit aujourd’hui à Marseille, a été remis en liberté avec un nouveau contrôle judiciaire délivré par un juge des libertés et de la détention (JLD).

L’homme âgé de 72 ans avait été hospitalisé au CHU de Nîmes dans un état grave, il est décédé ce vendredi après-midi.