Nîmes : Déjà condamné 17 fois, il écope de 2 ans de prison pour avoir lancé son pitbull sur les policiers


Illustration. (Shutterstock)

Un homme recherché suite à une condamnation à 3 ans de prison, a ordonné à son chien d’attaquer les policiers lors de son interpellation. Il a écopé d’une nouvelle peine de prison ferme et a été écroué.

Les policiers ont reconnu un homme recherché dans les rues de Nîmes (Gard) le 20 novembre dernier. Après avoir procédé à son contrôle d’identité pour être sûr qu’il s’agissait bien du mis en cause recherché pour une condamnation à 3 ans de prison dans une affaire de stupéfiants, il a été interpellé.

Voyant qu’il allait être arrêté, l’homme a ordonné à son pitbull d’attaquer les fonctionnaires raconte Objectif Gard. Fort heureusement, l’animal a pu être maîtrisé sans qu’il n’y ait de blessé.

Une perquisition s’est ensuite déroulée au domicile du suspect qui a une nouvelle fois demandé à son chien de s’en prendre aux forces de l’ordre.

Son chien va être euthanasié

Jugé pour avoir ordonné à son chien d’attaquer les policiers, le prévenu a été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes ce jeudi à deux ans de prison. Un mandat de dépôt a été délivré à son encontre et il a été écroué.


Une condamnation à laquelle il faut ajouter celle de 3 ans de prison pour laquelle le prévenu était recherché. Le tribunal correctionnel a également décidé d’euthanasier son chien qui a été jugé dangereux.

Ce n’était pas la première fois que le mis en cause était condamné puisque 17 mentions étaient déjà inscrites à son casier judiciaire.