🇫🇷 #Nîmes Un gang ultra-violent attaquait sauvagement les touristes sur l’autoroute. 8 interpellations.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration.

Les huit suspects sont soupçonnés d’avoir procédé à une dizaine d’attaques ultra-violente. Certaines victimes ont reçu jusqu’à 45 jours d’ITT.

● Les attaques ont été menées durant l’été, sur les autoroutes A9 et A7, dans le Gard et le Vaucluse. Les huit suspects s’attaquaient essentiellement à des touristes à bord de grosses berlines. Et les assaillants étaient particulièrement violents.

● Les faits se passaient à chaque fois sur les aires de repos des autoroutes. Alors que certains touristes faisaient une pause sur leur trajet, les huit suspects armés et cagoulés, s’en prenaient sauvagement à eux.

● La plupart des victimes venaient d’Allemagne et du Luxembourg. Le but de ces attaques ultra-violentes étaient tout simplement pour ces malfaiteurs, de repartir avec le véhicule de leurs victimes, chargé de biens en tout genre pour les vacances.

Jusqu’à 45 jours d’ITT

● Pour se faire, les malfaiteurs tentaient par tous les moyens de faire sortir les occupants de leurs voitures en utilisant un maximum de violences. Certaines victimes se sont vu accorder entre 30 et 45 jours d’ITT, pour des blessures donc très sérieuses explique Objectif Gard qui rapporte cette affaire.

Les suspect n’hésitaient pas non plus à percuter les véhicules de leurs victimes pour les forcer à s’arrêter, parvenant plusieurs fois à repartir avec les voitures chargées des bagages.

Originaires des quartiers sensibles de Nîmes

● Les relevés ADN sur les différents lieux des attaques et le visionnage des vidéosurveillances ont permis aux gendarmes de remonter jusqu’aux auteurs présumés, une « une équipe originaire des quartiers sensibles de Nîmes » selon Objectif Gard.

● Ce dimanche matin, plusieurs opérations de gendarmerie ont été effectuées pour procéder à l’interpellation des huit suspects. Ils ont tous été placés en garde à vue.

Actu17.