Nîmes : Opération de police dans une école primaire après le déclenchement des alarmes attentats


L'école primaire Émile-Gauzy de Nîmes. (capture écran Google view)

Une opération de police s’est déroulée à l’école primaire Émile-Gauzy de Nîmes (Gard) ce lundi matin, suite au déclenchement intempestifs des alarmes attentats.

Vers 10h45 ce lundi, les forces de l’ordre ont mis en place un périmètre de sécurité autour de l’école Émile-Gauzy, située au 1 rue de Tunis à Nîmes, créant l’inquiétude des riverains raconte Objectif Gard. Les alarmes attentats de l’établissement venaient de se déclencher, et les enfants ont été confinés comme la procédure l’exige.

Une opération de police s’est alors déroulée et les fonctionnaires ont réalisé des vérifications dans tous les bâtiments de l’école. Le périmètre de sécurité a été levé peu avant midi, les policiers n’ont rien découvert d’anormal.

Les alarmes attentats ont été déclenchées de façon intempestives a indiqué la police nationale du Gard sur Twitter. Les parents qui n’avaient pas accès à l’école durant l’opération, ont pu récupérer leurs enfants.