Nîmes : Suspicion de contaminations au variant Delta à l’école de police, 1400 personnes testées


L'école nationale de police de Nîmes. (Google view)

Plusieurs cas de Covid-19 ont été dépistés à l’école nationale de police (ENP) de Nîmes (Gard). L’un des élèves aurait été contaminé par le variant Delta, également appelé variant indien. Un plan d’action a été lancé et l’ensemble des élèves ainsi que le personnel va faire l’objet d’un dépistage.

Le variant Delta s’est-il invité à l’ENP de Nîmes ? Un élève policier aurait été contaminé par ce variant, plus contagieux. Des analyses sont en cours. Cinq autres élèves ont été testés positifs ce mardi et la préfecture a annoncé le lancement d’un plan d’action, conduit par l’agence régionale de santé (ARS).

Les 1400 personnes présentes sur le site vont être testées. 569 l’ont déjà été ce mardi et aucun nouveau cas n’a été détecté. Les personnes contaminées ont été placées à l’isolement, tout comme les cas contacts. Celles qui ont été testées négatives ont été invitées à se faire vacciner.

L’élève concerné par la suspicion de variant Delta aurait été infecté au cours d’un séjour festif. L’ARS Occitanie appelle à la plus grande vigilance lors de ce type d’évènement, en continuant à respecter les gestes barrières.