Nîmes : Un policier sauve une fillette happée et traînée par une voiture


École Nationale de Police de Nîmes. D.R.

Le gardien de la paix stagiaire venait de participer à la cérémonie de fin de scolarité à l’Ecole Nationale de Police (ENP) de Nîmes.

Une fillette de 9 ans a été happée et emportée par une voiture, alors qu’elle se trouvait sur le parking de l’Intermarché situé en face de l’ENP de Nîmes (Gard). Le policier, fraîchement diplômé, est intervenu pour lui porter secours.

Traînée sur plusieurs mètres

L’accident s’est produit alors que la voiture familiale était en stationnement. D’après le témoignage du policier, l’enfant venait de descendre de sa voiture et était assise sur le trottoir. Soudain, elle a été percutée par le véhicule qui avait vraisemblablement une vitesse enclenchée.

La voiture a avancé de manière incontrôlée et elle est montée sur un terre-plein. La fillette a été traînée sur plusieurs mètres.

Les cris de la mère

Le gardien de la paix stagiaire, âgé de 30 ans, a entendu les cris de la mère de l’enfant et s’est approché. « C’était horrible » a-t-il témoigné auprès de Midi Libre. Il s’est immédiatement jeté au sol pour l’extirper de là. « Je l’ai rassurée et j’ai réussi à soulever la tôle et j’ai redressé sa jambe », décrit-il au quotidien régional.


Des greffes de peau

Le père de l’enfant, qui était absent au moment du drame, loue le courage et l’héroïsme du trentenaire « qui a sauvé [sa] famille ». La fillette, considérée comme une miraculée par ses proches, doit subir trois greffes de peau.

Le policier est un ancien joueur professionnel de volley-ball. Il prendra bientôt son service à Metz. Nul doute qu’il saura mettre son courage et ses bons réflexes au service des Mosellans.