🇫🇷 #Nîmes Victimes de plusieurs agressions violentes durant leurs interventions, plus de 200 pompiers manifestent.

par Y.C.
Capture écran Twitter Midi-Libre

200 pompiers se sont mobilisés ce lundi matin à Nîmes pour exprimer leur colère. Regroupés devant la préfecture du Gard, ces derniers se sont ensuite rendus à la gare.

● Entre 200 et 300 pompiers se sont retrouvés ce lundi matin devant la préfecture du Gard et le conseil départemental.

Ces derniers entendent protester contre le manque d’effectifs et de matériels, mais également leurs conditions de sécurité.

● Les pompiers ont perturbé le trafic routier dans le centre de Nîmes mais également les trains à la gare, et ce, malgré un large dispositif des forces de l’ordre. Ces derniers ont également arrosé la préfecture relate Midi-Libre.

● Les manifestants ont perturbé le trafic des trains et des TGV, en se plaçant sur les rails.

De multiples violentes agressions

● Les pompiers de Nîmes ont fait l’objet de plusieurs attaques ces dernières semaines, notamment l’une le 9 octobre où un cocktail Molotov avait été jeté sur l’un de leurs véhicules.

Des jets de pierres avaient également eu lieu ce soir là. Le procureur de la République avait ouvert une enquête pour tentative d’homicide.

Une autre agression avait eu lieu quelques jours après, malgré que les pompiers étaient escorté par des policiers.

Actu17.