🇫🇷 Nord : Le conducteur refuse le contrôle, fonce délibérément sur les policiers et provoque un accident de la circulation.

par Y.C.
Le conducteur de la Peugeot 206 qui a refusé de se soumettre au contrôle de police a terminé sur le toit. (photo Herve Leblanc Facebook)

C’est un chauffeur âgé de 18 ans qui est à l’origine de cette course-poursuite dans les rues de Tourcoing (Nord). L’homme a refusé de se soumettre à un contrôle de police et a pris tous les risques pour échapper aux fonctionnaires. Deux d’entre-eux ont été blessés.

Un équipage de police a tenté de procéder au contrôle d’une Peugeot 206 vers 18 heures ce lundi, car le conducteur n’avait pas mis sa ceinture de sécurité. Mais le chauffeur ne s’est pas arrêté et a bien au contraire accéléré pour semer les policiers.

Bloqué dans la circulation rue de Gand, le fuyard qui était seul dans sa voiture n’a pas hésité à rouler sur le trottoir avant de se retrouver de nouveau coincé.

Il fonce volontairement sur les policiers

Les trois policiers qui le poursuivaient sont descendus de leur voiture pour tenter de l’interpeller. L’homme ne s’est pas laissé faire et a enclenché une marche arrière, percutant et blessant l’un des agents. En redémarrant en marche avant, le suspect a foncé délibérément sur les deux autres fonctionnaires raconte France 3. Ces derniers sont parvenus à esquiver la voiture.

Le conducteur a ensuite percuté plusieurs véhicules en stationnement. C’est en franchissant un feu rouge à l’angle de la rue d’Yser et du boulevard Schumann que sa course folle s’est terminée. Le fuyard a percuté un véhicule Fiat Tipo en circulation, par chance sans faire de blessés. La Peugeot 206 du conducteur a terminé sur le toit dans un choc violent.

Un second policier blessé

Le suspect a ensuite pris la fuite à pied mais a été rapidement rattrapé et maîtrisé par des policiers. L’un affecté à la BAC a été blessé à la main lors de cette interpellation, alors que le fuyard s’est rebellé.

Le jeune majeur a été placé en garde à vue. Ce dernier est déjà connu de la police pour des délits de droit commun.

Actu17.