Nord : Un détenu dit vouloir «tuer du policier», un pistolet mitrailleur chargé est découvert chez lui.

Illustration (Adobe Stock)

Le détenu est « connu pour sa proximité avec le milieu radicalisé », selon une source proche de l’enquête. Il a un peu trop parlé alors qu’il se trouvait encore au Centre Pénitentiaire d’Annoeullin.


Cet homme de 24 ans, incarcéré depuis fin 2018, devait être libéré sous peu. Mais la semaine dernière, il s’est permis d’annoncer qu’il voulait « tuer du policier », et s’est même vanté de détenir une arme pour passer à l’acte…

La Police Judiciaire chargée de l’enquête

L’information est rapidement arrivée aux oreilles de la police et du Procureur de la République qui a ouvert une enquête. La brigade criminelle de la Police Judiciaire de Lille a été désignée pour mener les investigations.

Jeudi, les enquêteurs se sont rendus au Centre Pénitentiaire d’Annoeullin pour extraire le détenu, qui a été placé en garde à vue. Ses deux domiciles connus ont été perquisitionnés.

Un pistolet mitrailleur dissimulé

Lors des recherches chez le suspect, les policiers ont mis la main sur un pistolet mitrailleur. L’arme était dissimulée dans un faux-plafond. Un chargeur garni de 25 cartouches de calibre 9mm a également été saisi.

Le suspect, « connu pour sa proximité avec le milieu radicalisé » a avoué être « proche des thèses du Hezbollah », rapporte France Info. Il devait être jugé ce lundi en comparution immédiate.