Nord : Un enfant de 2 ans victime d’actes de torture et de barbarie. 6 personnes mises en examen.

Illustration Actu17 ©

Le jeune enfant de 2 ans est entre la vie et la mort. Il a subi de graves violences. Six personnes dont sa mère ont été mises en examen et placées en détention provisoire.


Yanis, 2 ans, a été plongé dans le coma par les médecins à l’hôpital de Douai (Nord). Son état a été jugé trop grave pour le maintenir éveillé. Le petit garçon souffre d’un traumatisme crânien sévère, son pronostic vital est engagé explique La Voix du Nord.

Ce sont les médecins qui ont donné l’alerte, alors que la mère de Yanis, qui élève seule ses deux enfants depuis l’incarcération de son concubin, a amené son fils aux urgences.

Des fractures et des brûlures

Cette dernière a expliqué que son enfant avait fait une chute dans l’escalier. Des explications qui n’ont pas tenu longtemps face aux médecins, alors que le garçonnet présentait de multiples fractures, des traces de coups et des brûlures.

La mère a rapidement été interpellée et placée en garde à vue. La mise en cause a expliqué aux enquêteurs qu’elle avait confié son fils à la marraine de Yanis, à Auberchicourt (Nord), durant deux semaines. C’est au cours de ces 15 jours que la victime aurait subi des actes de torture et de barbarie.

« Certains jouaient au football avec lui »

Le couple, un homme de 29 ans et sa concubine (la marraine), ont également été placés en garde à vue. L’homme serait le principal auteur de ces actes atroces. « Certains jouaient au football avec lui » a indiqué le procureur cité par le journal régional.

Trois autres personnes qui ont assisté aux violences ont elles-aussi été placées en garde à vue. Au total, ce sont six suspects qui ont été mis en examen et placés en détention provisoire.

Un manque d’hygiène

La mère de Yanis a par ailleurs été mise en examen pour défaut de soins alors que l’enfant souffrait d’un grave manque d’hygiène.