Nord : Un homme écroué pour « tentative de viol » sur une femme de 92 ans


Illustration. (pixabay)

En garde à vue pour avoir conduit ivre, le suspect a été confondu par son ADN pour un crime.

Ce mercredi, un homme de 43 ans a été mis en examen et écroué, à l’issue de sa garde à vue débutée la veille, pour une « tentative de viol ». Le crime avait été commis à Douai (Nord) sur une femme de 92 ans.

Le 12 mai dernier, la victime avait été attaquée à son domicile. Le jour-même, le quadragénaire était interpellé à la suite d’un contrôle, alors qu’il conduisait en état d’ivresse. Il n’était pas mis en cause pour le crime à ce moment-là.

Un relevé d’ADN lors de sa garde à vue

Placé en cellule de dégrisement puis en garde à vue, le chauffard avait vu son ADN prélevé dans le cadre de la procédure. À l’issue de la mesure, il avait été laissé libre, relate La Voix du Nord.

Mais après comparaison quelques jours plus tard, les enquêteurs se sont rendu compte que son ADN correspondait à celui relevé au domicile de la nonagénaire. C’est ainsi qu’il a été de nouveau interpellé, placé en garde à vue, puis mis en examen et écroué ce mercredi.


Une tentative de viol

Le 12 mai dernier, l’agresseur avait sonné à l’interphone de la femme de 92 ans. Cette dernière avait demandé s’il s’agissait de son fils et l’inconnu avait répondu par l’affirmative. Après avoir ouvert la porte, l’agression aurait duré une demi-heure.

Le malfrat aurait serré le cou de sa victime, en lui demandant où se trouvait son argent. Puis il aurait commis des violences sexuelles sur elle, avant de manger tranquillement sur place et de prendre la fuite.