Nord : Un homme écroué pour une agression sexuelle sur un enfant de 5 ans dans un restaurant


Illustration. (Manuel Esteban/shutterstock)

Un homme de 56 ans a reconnu avoir agressé sexuellement un enfant de 5 ans dans les toilettes d’un restaurant d’Englos, près de Lille (Nord) ce lundi. Durant sa garde à vue, l’homme qui est déjà connu de la police belge a fait de nombreuses autres révélations. Mis en examen, il a été placé en détention provisoire.

Un pédophile de 56 ans a été écroué ce mercredi à l’issue de ses 48 heures de garde à vue dans les locaux de la sûreté urbaine du commissariat de Lille. L’affaire a débuté par un appel à la police d’un père de famille, lundi soir vers 21 heures. Son fils de 5 ans venait d’être agressé sexuellement par un inconnu dans les toilettes d’un restaurant de la commune d’Englos.

Les policiers n’ont pas perdu une seconde. Ils ont interpellé l’auteur présumé des faits qui était toujours sur place. Cet homme de 56 ans, inconnu des services de police, se trouvait avec son filleul de 6 ans. Il a été placé en garde à vue. Les enquêteurs ont ensuite multiplié les inquiétantes découvertes, toutes aussi sordides les unes que les autres.

A la suite de plusieurs auditions, le quinquagénaire a fini par reconnaître cette agression sexuelle sur ce petit garçon de 5 ans, à qui il aurait touché le sexe. Un acte qu’il aurait filmé avec son téléphone décrit une source proche du dossier.

Des vidéos de mineurs sous la douche

Le suspect serait allé plus loin dans ses sombres confessions. Il aurait notamment avoué avoir réalisé des vidéos pédopornographiques avec son filleul de 6 ans, qui se trouvait donc avec lui ce lundi soir. L’homme aurait aussi déclaré avoir filmé des mineurs nus dans les douches d’une piscine du département, mais également s’en être pris à un autre enfant de 5 ans de son entourage qu’il aurait agressé sexuellement.

Une perquisition menée au domicile du mis en cause a permis de découvrir des vidéos qui correspondraient à celles qu’il avait décrites, ainsi que des photos pédopornographiques. Les enquêteurs ont également appris que le quinquagénaire était connu des services de police belge pour des faits d’agressions sexuelles, et qu’il faisait l’objet d’une procédure judiciaire pour avoir filmé des mineurs nus de l’autre côté de la frontière. La suite des investigations permettra d’identifier d’autres victimes potentielles.