🇫🇷 Nord : Un réseau d’escroquerie aux allocations sociales démantelé. 1,7 million d’€ de préjudice.

par Y.C.
Illustration DR.

Trois Roms ont été mis en examen pour escroquerie en bande organisée.

Cette semaine, Les policiers ont interpellé deux hommes et une femme, âgés de 27 ans, à l’issue d’une longue enquête.

Les principaux mis en cause incarcérés

Ils sont soupçonnés d’être à la tête d’un réseau spécialisé dans l’escroquerie aux allocations sociales, principalement au préjudice de la CAF du Nord et du RSI. Les trois suspects arrêtés ont été mis en examen pour escroquerie en bande organisée, faux et usage de faux, et écroués. L’un des trois mis en examen était déjà en détention provisoire, soupçonné d’agressions sexuelles sur mineurs. Les autres membres du réseaux sont partis en Roumanie.

Au moins 1,7 million d’euros détournés

Des signalements de dossiers suspects avaient été effectués par des agents du Régime Social des Indépendants (RSI) et de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) du Nord, dès le milieu d’année 2017. Au total, les escrocs ont a minima détourné 1,7 million d’euros.

Faux certificats de naissance, fausses pièces d’identité

Le système était bien rôdé. Des jeunes femmes se déclaraient sous le régime de l’auto-entreprenariat, puis déclaraient de fausses grossesses, prises en charge par le RSI, rapporte Midi-Libre. « Ils constituaient des faux certificats de naissance, des fausses cartes d’identité roumaine », selon une source proche de l’enquête, citée par ce même journal. L’argent était transféré en Roumanie.

Actu17.