🇫🇷 #Normandie Déclaré mort, il doit prouver qu’il est vivant !

Illustration.

A Dieppe (Seine-Maritime), Alain Franc, 66 ans, vit un cauchemar : il tient entre ses mains son propre acte de décès stipulant qu’il est mort le 26 octobre 2016 !

L’histoire pourrait prêter à sourire, mais elle est pourtant bien pénible. Depuis novembre, en effet, le sexagénaire ne perçoit plus sa retraite et ne la touchera plus, tant qu’il n’aura pas démontré à l’administration… qu’il est vivant !

Comment en est-on arrivé là ? C’est justement ce qu’Alain vient de découvrir. Il était en conflit avec son frère aîné depuis 1992. Pour régler la succession de leur mère, celui-ci a eu l’idée de déclarer qu’Alain avait disparu… Et voilà que ce frère aîné meurt, lui, pour de bon ! Ce qui n’empêche pas sa veuve de poursuivre la procédure de disparition jusqu’à ce qu’Alain soit finalement déclaré mort.

Seule solution : faire annuler en justice le certificat de décès

« C’est quand même incroyable que l’administration ou la justice n’aient rien fait pour vérifier ces faits, alors que mon ancien employeur, qui devait m’envoyer un chèque, m’a retrouvé en quelques jours… Ça fait huit mois que je galère. J’ai fait faire des certificats de vie, mais ça ne leur suffit pas ! »

http://bit.ly/2uuFV8B