🇫🇷 Notre-Dame-des-Landes : 10 gendarmes mobiles blessés lors d’une embuscade tendue par des ZADistes.


(c) Gendarmerie Nationale

Lors de la poursuite de l’évacuation de la « zone à défendre », un escadron de gendarmerie a été attaqué par surprise.


Ce jeudi vers 13h30, dix gendarmes mobiles ont été blessés dans une embuscade tendue par des militants alors qu’ils se trouvaient au niveau d’une barricade à l’entrée de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Les gendarmes se trouvaient en convoi lors de l’attaque

L’escadron de la gendarmerie se déplaçait entre Vigneux-de-Bretagne et les Ardillières lorsque le convoi a subi l’attaque. Le fourgon à la tête du convoi s’est stoppé au niveau d’une barricade lui barrant la route lorsque des assaillants se sont rués sur lui.

Bombe agricole et jet de bouteilles d’acide

Lors de cette attaque, dix gendarmes mobiles ont été blessés et évacués. Sept d’entre eux souffrent de traumatisme auditif dû à l’explosion d’une bombe agricole. Un gendarme a été quant à lui blessé aux jambes lors de l’explosion. Un autre camarade à eux a été blessé aux jambes par une bouteille contenant de l’acide. Un autre, enfin, a reçu un pavé sur son casque, le blessant légèrement, relate France Info d’après des informations communiquées par le Ministère de l’Intérieur.

De très nombreux gendarmes blessés

Plusieurs dizaines de gendarmes mobiles, sur les 2500 envoyés sur place, ont été blessés pendant les opérations d’expulsion des activistes de la ZAD depuis lundi.

Actu17.