🇫🇷 Notre-Dame-des-Landes : Chaque jour, les opérations coûtent 300.000€ à l’État.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
ZAD de Notre-Dame-des-Landes le 11 avril dernier.

300.000 euros. C’est ce que coûte chaque jour à l’État, l’opération dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Depuis lundi ce sont trois millions d’euros qui ont été dépensés selon une estimation de France Inter. Jamais autant de forces de l’ordre n’avaient été employées sur une opération de ce type, en métropole, depuis 1968.

Sur les 1650 hectares, 99 squats étaient initialement installés. 29 ont été démantelés depuis lundi dernier, lors des différentes opérations.

La dépense la plus importante est celle du personnel présent sur place. 25 escadrons de gendarmerie et 7 compagnies de CRS, cela fait près de 3000 militaires et policiers qui se relaient depuis plus d’une semaine à Notre-Dame-des-Landes, mais aussi à Rennes et à Nantes. Le coût de leurs indemnités journalières est de 40 euros par personne, soit environ 120 000 euros en tout explique France Inter.

Au moins 1500 munitions entre 30 et 50€ chacune

À cela s’ajoute les repas et les hébergements, pour un montant estimé à 150.000 euros. Le matériel dont un hélicoptère dont le coût est de 1500 euros par heure.

Sans oublier les munitions qui coûtent entre 30 euros et 50 euros pièce selon le type de grenade. Les gendarmes en ont envoyé au moins 1500 depuis le début de l’opération.

Dans les frais doivent être également inclus les soins pour les gendarmes blessés, qui sont près de 70 dont certains gravement par des bombes artisanales ou des jets d’acide, comme nous l’ecrivions hier, le coût des déblaiements, et la réfection des routes.

Ce lundi, une association de gendarmes exprimait son ras-le-bol face à cette situation, dénonçant un « immobilisme politique » et diffusant la photo de deux gendarmes mobiles brûlés par un cocktail Molotov.

Des opérations dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes qui ne sont pas encore terminées.

Actu17.