🇫🇷 Obsèques d’Arthur Noyer : Ses camarades lui font une haie d’honneur.

par Y.C.
Haie d’honneur aux obsèques d’Arthur Noyer © Radio France - Michel Benoît

La cérémonie a eu lieu plus d’un an et demi après la disparition du militaire en avril 2017.

Ce vendredi, se tenaient les obsèques d’Arthur Noyer, jeune militaire tué par Nordahl Lelandais. Ses camarades du 13e bataillon de chasseurs alpins de Barby en Savoie, se sont rendus à la cérémonie pour lui rendre hommage.

La famille de Maëlys présente

La cérémonie a commencé à 14h30, en présence du bataillon auquel appartenait le caporal de 23 ans, mais également les parents de la petite Maëlys, autre victime présumée de Lelandais.

Une haie d’honneur

Devant les parents de la victime, Cécile et Didier et son frère Quentin, ses camarades ont formé une haie d’honneur avant de transporter le cercuil dans la cathédrale. L’avocat de la famille, Bernard Boulloud, était également présent. Les parents avaient demandé aux personnes proches d’Arthur ou du reste de la famille, de porter une touche de vert, la couleur préférée du jeune homme, pour se rendre à la cérémonie. Une feuille d’arbre verte en plastique et une rose verte en papier crépon étaient distribuées à l’entrée de la cathédrale.

Emporté par une « chute » mortelle

Arthur Noyer avait disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, après une soirée près de sa Caserne de Barby, dans le centre ville de Chambéry. Des restes de son crâne ont été découverts sur un sentier de randonnée en septembre de la même année, à Cruet, à une vingtaine de kilomètres de Chambéry. D’autres ossements y ont été découverts depuis.

Nordahl Lelandais avait été mis en examen en décembre 2017. En mars dernier, l’homme avait avoué avoir pris Arthur en stop le soir de sa disparition. Il avait cependant nié l’avoir tué. Finalement, fin mars, le suspect a expliqué qu’une bagarre avait éclaté entre lui et Arthur Noyer, au cours de cette soirée. Puis, il a avoué lui avoir porté plusieurs coups entraînant une « chute » mortelle, rapporte France Info.

Actu17.