Oise : Intoxication dans une église durant la messe de Noël, 21 personnes hospitalisées


Près de 150 fidèles ont dû être évacués de l'église Saint-Eloi de Carlepont. (capture écran Google view)

L’église Saint-Eloi à Carlepont, au nord de Compiègne, dans l’Oise, a dû être évacuée pendant la messe de Noël célébrée ce mardi, suite à une intoxication au monoxyde de carbone. 21 personnes ont été hospitalisées.


150 à 200 personnes ont été évacuées de l’église Saint-Eloi de Carlepont en pleine messe de Noël ce mardi soir. En cause : une intoxication au monoxyde de carbone. Les sapeurs-pompiers ont été alertés au cours de la cérémonie religieuse, vers 20h30. De nombreux fidèles se plaignaient notamment de maux de tête.

Au total, 72 personnes ont été prises en charge par les secours dont des personnes âgées ainsi que des enfants écrit Le Dauphiné.

19 personnes ont été évacuées en « urgence relative » vers les centres hospitaliers de Compiègne, Creil, Noyon et Senlis. Deux autres victimes plus sévèrement touchées ont elle aussi été conduites à l’hôpital, l’une a été héliportée.

Les raisons de la pollution n’ont pas encore été déterminées

Les pompiers ont mesuré des taux de monoxyde de carbone (CO) allant jusqu’à 350 ppm (partie par million, molécules de CO par million de molécules d’air) a indiqué Nicolas Mougin, le porte-parole du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de l’Oise, cité par le quotidien.


La cause de cette pollution n’a pas encore été identifiée. Une enquête de flagrance a été ouverte et confiée à la gendarmerie. Le substitut du procureur a précisé de son côté que les investigations devront déterminées « s’il y a eu négligence ou dysfonctionnement ». Le magistrat a évoqué la présence d’une chaudière à gaz dont « on ne sait si elle était en état de fonctionner ».

Absorbé en quelques minutes par l’organisme, le monoxyde de carbone remplace alors l’oxygène et se fixe sur l’hémoglobine, créant une asphyxie. Il s’agit d’un gaz inodore, invisible et non irritant.