Oise : Plus d’un million d’euros, un lance-roquette, une Kalachnikov… L’incroyable découverte des policiers.


Illustration © Actu17

L’enquête ouverte par le parquet de Paris a débouché sur une saisie colossale des policiers ce lundi. De nombreuses armes, de la drogue et une importante somme d’argent ont été découvertes.

C’est le fruit de plus d’un an de travail qui a mené à l’interpellation de six individus ce lundi. Ces derniers, défavorablement connus des services de police, étaient à la tête d’un vaste trafic de stupéfiants.

Les policiers de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) assistés de ceux de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de Versailles, ont longuement travaillé sur les activités de ces suspects, bien organisés. Après que de nombreux éléments ont été recueillis, une perquisition a été entreprise dans une ferme située à Cuigy-en-Bray (Oise) ce lundi matin, une commune située à 80 km au nord de Gisors. La surprise des policiers a été de taille.

1,2 million d’euros

Un arsenal a été découvert. Un lance-roquette, un fusil Kalachnikov, plusieurs fusils mitrailleurs et plusieurs armes de poing ont été retrouvés, avec des munitions. Selon nos informations, 1,2 million d’euros ont été saisis par les policiers.

Ce n’est pas tout. Des dizaines de kilos de résine de cannabis ont aussi été retrouvés, ainsi qu’environ 1000 plants, installés dans un grand espace de culture « indoor ». Tout était également prêt pour conditionner et vendre le cannabis. Une trentaine de téléphones ont par ailleurs été saisis lors de cette perquisition.


Des appartements à Paris

Dans le même temps, six suspects ont été interpellés. Plusieurs appartements à Paris ont également été perquisitionnés. Il s’agit de logements où les mis en cause avaient l’habitude de se rendre.

L’un des interpellés avait la somme de 10.000€ sur lui. Habillé entièrement avec des vêtements de marque Louis Vuitton, il a été arrêté à l’hôtel Hyatt situé porte Maillot toujours selon nos informations, confirmant celles du magazine Le Point. Les suspects possédaient aussi plusieurs voitures de luxe.

Ces derniers qui ont été placés en garde à vue, devraient être mis en examen à l’issue de leurs auditions.