🇫🇷 Oise : Une députée LREM sème le trouble sur les réseaux sociaux et fait polémique.

par Y.C.
Capture d’écran Twitter @ThillAgnes

Un débat au sujet de la fin de vie a viré à la foire d’empoigne sur Twitter notamment.

Mardi soir, un internaute a interpellé sur Twitter Agnès Thill, députée de la deuxième circonscription de l’Oise, au sujet de la fin de vie. Le « twittos » a lancé à la députée : « Encore quelqu’un qui veut m’empêcher de mourir quand je le voudrais ? », dénonçant son opposition à une évolution de la loi sur l’euthanasie.

Une réponse qui a indigné de nombreux lecteurs

À peine sept minutes plus tard, Agnès Thill lui répondait : « Le suicide n’est pas interdit en France ». Une réponse plutôt décalée qui a suscité l’indignation chez un grand nombre d’internautes, qui ne se sont pas retenus de le lui faire remarquer.

Le tweet supprimé

Un journaliste du journal Le Parisien a contacté la députée qui a livré son explication, évoquant une « mauvaise interprétation » : « J’estime juste que l’on doit faire la différence entre ceux qui vont mourir, et que la loi Leonetti peut aider, et ceux qui veulent mourir. Et je pense que l’on n’a pas à légiférer pour ceux-là ».

Actu17.