Opération de gendarmerie à la prison de Poitiers-Vivonne : 11 personnes en garde à vue


Illustration Actu17 ©

Une opération de gendarmerie s’est déroulée ce mardi matin au centre pénitentiaire de Poitiers-Vivonne (Vienne) dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants. Onze personnes ont été placées en garde à vue, dont des détenus.

Des perquisitions ont été menées dans les cellules de la prison de Vivonne ce mardi matin. Plusieurs détenus sont soupçonnés de se livrer à un trafic de stupéfiants dans l’établissement pénitentiaire relate La Nouvelle République.

Dans le cadre de cette enquête, onze personnes ont été placées en garde à vue dont plusieurs détenus a précisé le procureur de la République.

Un trafic de téléphones au sein du centre pénitentiaire ?

Les investigations s’orientent également vers les nombreux smartphones saisis régulièrement à l’intérieur de la prison, dans des cellules. Des mini-téléphones ont également été découverts et seraient introduits aux parloirs par des personnes qui les dissimulent dans leur rectum ou leur vagin.

Les appareils étaient également jetés depuis l’extérieur de la prison mais le phénomène est en forte baisse ces derniers temps, laissant penser que des complicités internes permettent désormais aux détenus de se procurer des téléphones.