Orly : Un militaire interpellé avec 4 kg de cocaïne se suicide avec l’arme d’une policière


Un policier de la Police aux frontières (PAF). (Illustration/ETIENNE LAURENT/EPA/MaxPPP)

Un homme placé en garde à vue à l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne) est parvenu à dérober l’arme d’une policière et s’est suicidé.


Un militaire de carrière âgé de 33 ans, qui appartenait au 9e régiment d’infanterie de marine de Guyane, a mis fin à ses jours ce mercredi vers midi en utilisant l’arme de service d’une policière qu’il venait de lui dérober indiquent des sources policières, confirmant une information du Parisien. L’homme s’est tiré une balle au niveau de la gorge, il est décédé des suites de ses blessures.

Ce dernier avait été interpellé lundi après-midi alors qu’il transportait 4 kg de cocaïne et venait de Guyane. Il se trouvait en garde à vue à l’aéroport d’Orly au moment du drame. L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été chargée d’une enquête pour « recherche des causes de la mort » afin de déterminer les circonstances exactes de ce drame.

Les faits se sont produits alors que la policière de la police aux frontières (PAF) apportait le repas au gardé à vue selon ces mêmes sources. Elle a tenté de l’empêcher mais n’y est pas parvenue. Sous le choc, elle a été prise en charge par une cellule psychologique.