Ormesson-sur-Marne : Il vole une voiture et fonce sur un policier qui fait feu à trois reprises


Illustration Actu17 ©

INFO ACTU17. Les policiers sont intervenus dans la nuit de mercredi à jeudi à Ormesson-sur-Marne pour le vol en cours d’une voiture. L’auteur s’est retrouvé face aux forces de l’ordre et a foncé sur un fonctionnaire qui a ouvert le feu. Il a malgré tout pris la fuite. Deux suspects ont tout de même pu être interpellés.

Intervention dangereuse pour les policiers d’Ormesson-sur-Marne vers 04h30. Ils ont été appelés pour des individus suspects dans la rue Jean-Jaurès, une zone pavillonnaire. Ces derniers étaient visiblement en train de voler une Peugeot 3008 blanche. A leur arrivée, les policiers se sont retrouvés face à face avec les quatre voleurs dont deux étaient déjà à bord de cette 3008.

Les fonctionnaires sont descendus de leur véhicule et ont ordonné au suspect de couper le contact de sa voiture. Mais ce dernier a fait une marche arrière, percutant plusieurs véhicules en stationnement. Son passager a alors pu être interpellé, tant bien que mal.

Le chauffard a refusé de se rendre : il a accéléré et a foncé sur un policier qui, se retrouvant bloqué, a ouvert le feu à trois reprises. Le mis en cause a poursuivi sa route et a pris la fuite. « L’un des tirs aurait touché le pare-brise, a priori sans blesser le conducteur », précise une source policière, ajoutant que « le policier a tiré par réflexe, pour se protéger ».

Deux individus âgés de 18 ans interpellés

La Peugeot 206 avec laquelle les malfaiteurs étaient arrivés, se trouvait un peu plus loin. L’individu qui était resté seul au volant a été interpellé à son tour. Les deux suspects sont âgés de 18 ans. Ils ont été placés en garde à vue. Ces derniers sont domiciliés à Stains (Seine-Saint-Denis) et à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne). Aucun policier n’a été blessé au cours de cette délicate intervention qui aurait pu se solder par un drame.

L’homme qui a foncé sur le policier n’avait toujours pas été retrouvé ce jeudi matin et ne s’est donc visiblement pas présenté dans un hôpital. Une enquête a été ouverte et permettra notamment de déterminer le profil des deux hommes arrêtés et s’ils appartiennent à un groupe de malfaiteurs spécialisés dans le vol de véhicules.