🇫🇷 Ouverture d’un guichet unique national pour les cybervictimes.

par Y.C.

Une plateforme nationale pour les victimes de cybercriminalité vient d’ouvrir ses portes : mais attention, elle ne se substitue pas aux services de police et de gendarmerie.

● Baptisée « ACYMA » pour « Action contre la Cybermalveillance », cette plateforme numérique est accessible à l’adresse : cybermalveillance.gouv.fr.

Son but ? En priorité, orienter les victimes vers des prestataires locaux qui pourront les assister dans la sécurisation de leurs matériels informatiques et la récupération de données. Mais ce « guichet unique » permettra aussi de générer des statistiques sur les attaques des cybercriminels et la propagation de virus informatiques.

● 1 100 prestataires sur tout le territoire ont été sélectionnés pour répondre aux inquiétudes des internautes.

Capture d’écran Twitter.

● Cette plateforme d’un nouveau genre en France a été testée pendant près de 6 mois dans les Hauts-de-France. 724 victimes, particuliers et entreprises, s’y sont manifestées.

Actu17.