Paris : 4 individus agressent un passant pour lui voler son téléphone, ils étaient suivis par la BAC


Illustration. (Adobe Stock)

Trois jeunes hommes et une adolescente ont agressé un passant dans la nuit de jeudi à vendredi dans le secteur de Châtelet-les-Halles, ils ont été interpellés en flagrant délit avant d’être placés en garde à vue.

Ils pensaient certainement agir à l’abri des regards en pleine nuit. Les agresseurs ne s’étaient pas rendus compte qu’ils étaient suivis par des policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC). Ces derniers avaient en effet mis en place un dispositif cette nuit-là dans le secteur des Halles, alors que plusieurs vols avec violences avaient été recensés ces derniers jours.

Au cours de la nuit, les fonctionnaires ont eu leur attention attiré par un petit groupe de quatre jeunes individus. Ces trois jeunes hommes accompagnés d’une adolescente étaient vraisemblablement à la recherche de leur victime et marchaient sur les quais du côté du Ier arrondissement.

Les policiers de la BAC centre ont décidé d’observer leurs faits et gestes et ont constaté que les suspects s’amusaient avec une lampe torche qui était en fait une lampe à impulsion électrique, également appelé « shocker ».

Ils tentent de lui dérober son portefeuille et son téléphone en pleine rue

Quelques dizaines de mètres plus loin, le quatuor s’en est pris à un homme sur la place Joachim du Bellay, qu’ils ont agressé et menacé. Face à sa résistance, les agresseurs qui voulaient s’emparer de son portefeuille et son téléphone, ont tenté d’utiliser leur shocker à l’encontre de la victime.


Les policiers de la BAC sont rapidement intervenus et ont interpellé les quatre mis en cause qui ont tenté de prendre la fuite.

Âgés de 18 et 19 ans, les trois jeunes hommes ont été placés en garde à vue pour tentative d’extorsion aggravée, tout comme l’adolescente de 17 ans qui se trouvait avec eux. Ces derniers sont déjà connus des services de police. De son côté, la victime qui est un touriste américain et qui n’a pas été blessée, a déposé plainte.