🇫🇷 #Paris Attaque contre un militaire à Châtelet: le suspect affirme qu’il voulait «se suicider». Il a été écroué.

Illustration DR

Âgé de 39 ans, le suspect auteur de l’attaque au couteau contre des militaires à Châtelet, tôt ce vendredi matin voulait en fait « se suicider » selon ses avocats.

● L’homme avait attaqué des militaires avec un couteau vers 6 heures ce vendredi matin, dans une station de métro à Châtelet, au cœur de Paris. L’assaillant avait été maîtrisé et interpellé par les militaires sans faire de blessés.

● Le suspect de 39 ans a été mis en examen pour « tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en lien avec une entreprise terroriste » et a été placé en détention provisoire à la prison de Fresnes (Val-de-Marne).

Inconnu des services de police

● Selon l’un de ses avocats, Grégory Saint-Michel, cité par 20 minutes, le suspect souffre de « troubles dépressifs ». C’est en tout cas ce que l’auteur présumé a déclaré au juge dans ses premières déclarations, ajoutant qu’il était sujet à des « crises d’angoisses ».

● Marié et père d’une petite-fille d’un an, le suspect qui est musulman pratiquant, était inconnu des services de police.

● Ce mardi, M6 révélait que le suspect, d’origine marocaine, avait été naturalisé français en avril dernier.

● Ce dernier avait quitté son domicile des Hauts-de-Seine en laissant un mot « Je m’excuse » selon 20 minutes. L’homme doit faire l’objet d’un examen psychiatrique, afin de déterminer si son discernement était altéré au moment des faits et si il peut donc être jugé.

Actu17.