🇫🇷 #Paris La fermeture des voies sur berge a eu un effet négatif sur la pollution en créant d’énormes ralentissements.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Le rapport définitif du suivi de la piétonnisation des voies sur berge à Paris vient d’être publié et il est accablant.

Outre les énormes bouchons de circulation causés par la fermerture des voies sur berge à Paris, celle-ci a aussi eu un impact négatif sur la pollution, relate Le Figaro.

Des temps de parcours en hausse de 54%

Selon le rapport de suivi rendu par le comité présidé par le médecin-chef du Samu de Paris Pierre Caldi, le temps de parcours sur les quais hauts a augmenté de 54%, mais aussi à titre d’exemple, de 48% sur l’A86 au Sud de Paris. Les automobilistes sont touchés mais également les transports en commun : certaines lignes de bus accusent des retards quotidiens.

Le taux de pollution impacté négativement

Ces temps de parcours à rallonge provoquent ainsi un impact négatif sur la pollution de l’air qui s’est déplacée vers l’Est de la Capitale. La pollution sonore n’est pas en reste et impacte fortement les quais hauts notamment la nuit, selon le rapport.

Actu17.