🇫🇷 #Paris Il se fait passer pour son père et la viole régulièrement dès l’âge de 12 ans.

par Y.C.

Bamo Malumba est jugé depuis vendredi devant la cour d’assises de Paris. Il lui est reproché, après avoir fait croire à la jeune « Marie » (prénom volontairement changé) qu’il était son père, de l’avoir violée régulièrement dès l’âge de 12 ans.

● Née en République Démocratique du Congo, « Marie » n’a que 12 ans lorsqu’elle arrive en France, sous une fausse identité. C’est sa grand-mère qui s’occupe des formalités et lui promet qu’elle séjournera dans un pays où elle pourra faire des études.

● Son oncle, chez qui elle est hébergée, va tenter de la violer. Dès lors, elle change de lieu d’hébergement pour se rendre chez Bamo Malumba, 54 ans, qui se fera passer pour son père.

● Le soi-disant père, l’obligera à dormir dans le même lit. Rapidement, Bamo Malumba la contraindra à des rapports sexuels, lui expliquant qu’il est normal qu’un père fasse ça à sa fille. A 14 ans, Marie va tomber enceinte. Le « père » la conduira à l’hôpital pour avorter.

Marie a tout avouer en 2014

● Lorsque Marie a eu 16 ans, le « père » lui imposera des sex-toys et des visionnages de films pornographiques. Marie a fini par être placée dans un autre lieu d’hébergement. Pourtant elle retournera chez le « père », signe de « soumission absolue » dira un psychiatre.

● Ce n’est qu’en 2014, que « Marie » finira par tout avouer à un médecin. Devant la cour d’assise, Bamo Malumba a tout nié en bloc et à lui de poursuivre : « Chez nous, une femme peut utiliser un homme sans qu’il le sache! » relate Nice-Matin.

Actu17.