🇫🇷 Paris : Jean-Vincent Placé a reconnu être «malade de l’alcool» lors d’une interview.

par Y.C.

« J’ai honte, je vais me soigner »

Jean-Vincent Placé qui sera jugé en juillet pour avoir tenu des propos racistes envers le videur d’un bar parisien du Ve arrondissement de Paris, a reconnu, dans une interview à Paris Match être malade de l’alcool.

Il revient sur sa garde à vue

L’article intitulé « j’ai honte, je vais me soigner » reprend les faits qui ont conduit le secrétaire d’Etat en garde à vue. Jean-Vincent Placé a nié avoir insulté une jeune femme dans le bar, a nié également avoir proféré des propos racistes envers le videur qui, d’après lui, lui a donné une gifle, brisant ses lunettes.

Une lettre d’excuses au Préfet de Police

Pour ce qui est de l’outrage aux policiers, l’intéressé a reconnu les faits et a déclaré avoir écrit une lettre d’excuses au préfet de police, relate Le Parisien.

Actu17.