🇫🇷 Paris : La trafiquante de cocaïne travaillait… au sein de la Police Judiciaire.

par Y.C.
Le nouveau siège de la PJ parisienne. (c) PP

Coup de tonnerre au « 36 ».

Jeudi, les agents du 2ème District de Police Judiciaire (DPJ) de la Préfecture de Police de Paris ont fait une découverte surprenante, dans le cadre d’une enquête pour trafic de cocaïne…

Une adjointe administrative de l’État-Major

Les policiers ont procédé à l’interpellation de la « nourrice » présumée de ce réseau criminel familial, à son domicile du Val-de-Marne. Il s’agissait d’une adjointe administrative travaillant à l’État-Major de la Police Judiciaire parisienne (PJPP). Elle a été placée en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour « trafic de stupéfiants », révèle Le Point.

Perquisition au « 36 »

Encadrée par les enquêteurs, la fonctionnaire mise en cause a été contrainte d’assister à la perquisition de son bureau, situé au 8ème étage du « 36 » rue du Bastion dans le XVIIème arrondissement de la capitale. Selon cette même source, la mise en cause appartiendrait à un « clan » défavorablement connu de la justice. L’enquête se poursuit.