🇫🇷 Paris : Le caractère antisémite retenu pour le meurtre de l’octogénaire Mireille Knoll. 2 hommes mis en examen et écroués.


Une information judiciaire pour « assassinat à raison de l’appartenance vraie ou supposée de la victime à une religion et sur personne vulnérable » a été ouverte.


Trois jours après le meurtre d’une octogénaire poignardée et brûlée à son domicile, un juge d’instruction a été chargé de diriger les investigations. Pour le Parquet de Paris, l’enquête s’oriente vers un meurtre à caractère antisémite.

Le corps de Mireille Knoll, âgée de 85 ans, avait été découvert vendredi, lardé de coups de couteau et brûlé en partie dans l’incendie de son appartement.

La victime a reçu pas moins de 11 coups de couteau selon BFMTV. Les deux auteurs présumés avaient la volonté de « cambrioler » Mireille Knoll selon la chaîne d’information.

La victime avait échappé à la rafle du Vel d’Hiv

Alors qu’elle été âgée de dix ans, Mireille Knoll avait échappé de justesse à la rafle du Vel d’Hiv’ en 1942. Elle avait fui Paris avec sa mère.

Deux hommes mis en examen et écroués

Au lendemain du meurtre, un suspect avait été placé en garde à vue. Un deuxième individu a fait également l’objet d’une garde à vue dimanche. Les deux hommes ont été présentés au magistrat instructeur mis en examen et écroués, relate France Info.

L’un d’eux, âgé de 29 ans, sortait de prison. L’homme avait été condamné en 2017 pour l’agression sexuelle d’une fillette de 12 ans révèle Le Parisien.

Le second auteur présumé est un sans domicile fixe âgé de 22 ans.

Le Président de la République évoque un « crime épouvantable »

Emmanuel Macron a déclaré son « émotion devant le crime épouvantable commis contre Mme Knoll ». « Je réaffirme ma détermination absolue à lutter contre l’antisémitisme » a ajouté le chef de l’État.

Actu17.