Paris : Le groupe Sum41 évoque la détonation d’un «engin explosif» et annule son concert


Le groupe Sum41 a annulé son concert à Paris ce samedi soir. (photo Facebook)

Pas de concert de Sum41 ce samedi soir à Paris dans la petite salle « Les Étoiles » dans le Xe arrondissement de Paris. Le groupe de rock canadien a évoqué la détonation d’un « engin explosif »… qui était en fait un pétard.

Les rockeurs ont pris peur. De nombreux fans du groupe Sum41 sont repartis sans avoir vu le groupe ce samedi soir aux Étoiles, un petit théâtre situé au 61 Rue du Château d’Eau dans le Xe arrondissement de Paris. Le concert a en effet été annulé pour une raison plutôt surprenante, et surtout surévaluée.

Dans un communiqué de quelques lignes diffusé sur Instagram, le groupe canadien a annoncé l’annulation de leur concert. « Pendant le déchargement du matériel pour le concert de ce soir à Paris, un engin explosif a détonné à proximité de la porte de la salle. Le groupe, notre équipe, et nos fans qui se trouvaient là vont bien, et il n’y a aucun blessé », a écrit le groupe.

Et de poursuivre : « Nous ne pouvons pas garantir la sécurité de nos fans présents. Nous sommes profondément attristés d’annoncer que le concert de ce soir a été annulé ». Un message qui a été ensuite retiré pour laisser place à un court communiqué qui mentionne seulement l’annulation du concert, sans donner de motif.


« On a discuté pendant trois heures avec eux, mais ils n’ont pas voulu faire le concert »

De son côté, le gérant de la salle Les Étoiles, Vincent Le Gall, a indiqué à franceinfo que cette explosion était en fait un simple « pétard » lancé par des Gilets jaunes. « Des Gilets jaunes ont fait péter une bombe agricole, un pétard », a-t-il déclaré. « On est dans une petite rue, ça résonne », précisant regretter la décision du groupe.

Le gérant n’a pas sollicité la police après cet incident qui s’est produit vers 14 heures, en marge de la manifestation des Gilets jaunes qui s’est déroulée entre la porte de Champerret et la gare de Lyon.

« On a discuté pendant trois heures avec eux, mais ils n’ont pas voulu faire le concert », a confié Vincent Le Gall. Nul doute que le traumatisme des attentats du 13 novembre sont encore dans de nombreux esprits.

Sum41 avait joué au Zénith de Paris la veille, dans une bonne ambiance. Les fans du groupe qui avaient réussi à obtenir des billets pour ce second concert parisien, annoncé le 7 janvier dernier, ont exprimé leur mécontentement et leur stupéfaction sur les réseaux sociaux.