Paris : Les agressions contre les sapeurs-pompiers ont augmenté de 60% en 2018.


Illustration. (Alexandros Michailidis / Shutterstock)

Les faits de violences envers les sapeurs-pompiers ont bondi l’an dernier dans la capitale. 300 agressions ont été relevées.


Les interventions des sapeurs-pompiers de Paris ont également augmenté de façon significative en 2018. Les chiffres annuels ont été dévoilés ce lundi. Il y a eu 17% d’appels d’urgence en plus ainsi que 4% d’interventions en plus, comparé à 2017.

Au total, plus de 1500 interventions ont été réalisées en moyenne, chaque jour l’année dernière, à Paris et en petite couronne. D’autre part, 7500 appels sont arrivés chaque jour au centre d’appels d’urgence à la caserne Champerret, qui reçoit l’ensemble des appels 17, 18 et 112.

Les sapeurs-pompiers ont reçu néanmoins de nombreux appels abusifs. « Les gens vont jusqu’à parfois mentir au téléphone. Le plus courant, ce sont des gens qui simulent un malaise dans une cabine d’ascenseur, des gens qui disent qu’ils ont oublié une casserole sur le gaz alors qu’ils ont simplement claqué la porte et ils veulent éviter l’intervention d’un serrurier » raconte le caporal Alexis à franceinfo

300 agressions en 2018

L’augmentation des faits de violences à l’encontre des sapeurs-pompiers est colossale. 60% d’actes ont été relevés, en plus, comparé à 2017. « On a du mal à comprendre des agressions qui vont commencer par téléphone, des insultes et cela peut aller jusqu’à la violence physique avec pratiquement une agression par jour », explique le capitaine Valérian Fuet à la chaîne d’informations.

« Malheureusement, l’année dernière on a perdu le caporal Henri, qui s’est fait poignarder pendant une intervention de secours à victime » rappelle cet officier.

Deux autres sapeurs-pompiers ont été tués lors de la terrible explosion rue de Trévise à Paris (IXe), le 12 janvier dernier.