🇫🇷 Paris : Les policiers surprennent des malfaiteurs et découvrent un pistolet-mitrailleur et des équipements.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

C’est une banale intervention de police qui a donné lieu à la découverte d’une arme à feu et d’équipements appartenant à des malfaiteurs. Un suspect a pu être interpellé.

Il était 02h30 du matin dans la nuit de samedi à dimanche lorsqu’un équipage de la BAC a été appelé afin de se rendre rue Falguière dans le XVe arrondissement de Paris, suite au signalement d’individus suspects dans un parking sous-terrain.

Même si ce type d’intervention est courant, les policiers ont décidé de prendre leurs précautions et ont stationné leur véhicule à la sortie du parking, avant d’y pénétrer à pied. Ils ne s’attendaient pas à faire une telle découverte.

Les malfaiteurs prennent la fuite et foncent sur le véhicule de police

Les fonctionnaires de la BAC sont descendus jusqu’au niveau -4 et ont surpris cinq individus qui étaient en train de charger deux véhicules, une Audi et une Renault Kangoo. A leur vue, quatre des suspects se sont engouffrés dans l’Audi et ont brusquement démarré selon nos informations, confirmant celles du journal Le Parisien.

Le conducteur n’a pas hésité à foncer sur le véhicule des policiers stationné à la sortie, le percutant légèrement, pour prendre la fuite. D’autres suspects ont pris la fuite à pied, en empruntant les sorties de secours. Les policiers sont parvenus à en rattraper un. Ce dernier s’est opposé à son interpellation et a frappé les fonctionnaires. Il a été maîtrisé et interpellé.

Un pistolet-mitrailleur, des gilets pare-balles, un gyrophare et des disqueuses

L’homme qui est âgé de 29 ans a été placé en garde à vue. Dans le Renault Kangoo resté dans le parking, les policiers ont découvert un pistolet-mitrailleur Skorpion, deux gilets pare-balles, deux disqueuses, un gyrophare bleu, ainsi que deux casques de moto et des vêtements noirs.

Les enquêteurs ont également découvert un deux-roues de marque Burgman à proximité des lieux, qui était faussement immatriculé. Une enquête a été confiée au 3ème district de police judiciaire.

Actu17.