🇫🇷 Paris : Les policiers mal stationnés devront payer eux-mêmes leur contravention si l’administration l’exige.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

La nouvelle n’est pas passée inaperçue dans les rangs des policiers parisiens. A compter du 1er janvier, ces derniers seront dans l’obligation de payer leur contravention dans le cas où leurs explications sont jugées insuffisantes par l’administration.

À compter du 1er janvier 2018, le contrôle des stationnements sera privatisé dans la capitale. La mairie de Paris sera en charge de la verbalisation du stationnement payant et gênant, tout comme la gestion des parcs de fourrières et de préfourrières.

Dans une note datée du 14 décembre, le Préfet de police Michel Delpuech invite les fonctionnaires de police à « la plus grande prudence en ce qui concerne le stationnement de leur véhicule administratif, sous peine d’amende ».

L’administration jugera si oui ou non l’intervention nécessitait un stationnement irrégulier

Les policiers en intervention sont-ils visés par cette note ? Les fonctionnaires verbalisés durant une mission « ayant conduit à un stationnement irrégulier » devront rédiger un rapport d’explications « développé et suffisamment motivé pour justifier du caractère opérationnel » de leur intervention indique Michel Delpuech.

Mais comme l’indique la note que nous nous sommes procurés, la demande du fonctionnaire pourra être refusée. Et dans ce cas de figure, ça sera au policier au volant de régler le montant de la contravention.

Une mesure qui ne réjouit certainement pas les policiers de terrain…

Actu17.