🇫🇷 #Paris Un scooteriste au feu rouge est roué de coups puis kidnappé par ses agresseurs.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

C’est une scène de violence digne d’un film hollywoodien qui s’est déroulée en plein Paris.

INFO ACTU17. C’est hier, mercredi 18 octobre vers 20 heures qu’une agression a eu lieu Porte de Pantin dans le XIXème arrondissement de Paris. La victime se trouvait arrêtée au feu rouge, sur son scooter, lorsqu’une Peugeot 208 s’est portée à sa hauteur. Les quatre hommes qui étaient à bord, prétextant un mauvais regard sont descendus de leur voiture pour en découdre selon la victime. La scooteriste apeuré a pris la fuite, franchissant carrefour au feu rouge.

Mais les quatre hommes qui ne comptaient pas en rester là l’ont pris en chasse. Une rue plus loin, la Peugeot 308 a percuté le scooter, faisant chuter la victime. Les agresseurs sont alors descendus du véhicule et ont roué de coups le scooteriste au sol.

Déchaînés, les agresseurs l’ont fait monter de force dans leur voiture devant des témoins stupefaits. La victime a continué de recevoir une pluie de coups alors que la Peugeot s’est remise en route. Quelques instant plus tard, profitant d’un ralentissement de la circulation rue Manin, la victime a tenté de prendre la fuite en ouvrant la portière arrière de la 308. L’homme a été retenu par les jambes pendant que le véhicule continuait à rouler, lui occasionnant des abrasions cutanées aux bras en frottant au sol. La victime qui hurlait « à l’aide ! » vers les passants est parvenue à s’extraire totalement.

● Trois des agresseurs se sont alors portés à son niveau pour lui arracher son sac et le frapper de nouveau avant de prendre la fuite. C’est à ce moment-là que les agents de la Police Secours de l’arrondissement sont arrivés pour lui porter assistance.

● Dans le même temps, la brigade anticriminalité (BAC) locale a intercepté la Peugeot 308 des fuyards avec deux personnes à bord et les a interpellés. Ils ont été trouvés porteurs des effets personnels de la victime. Ces derniers ont été placés en garde à vue. Une enquête pour violences volontaires, vol aggravé, et séquestration a été ouverte. Les pompiers ont transporté la victime à l’hôpital Lariboisière.

Actu17.