🇫🇷 Paris : Un second agent verbalisateur interpellé pour conduite sans permis et sous l’emprise du cannabis.

par Y.C.
C'est la seconde fois qu'un agent verbalisateur "Streeteo" est interpellé cette semaine à Paris. DR

Nouvelle interpellation d’un agent verbalisateur « Streeteo » cette semaine. Cette fois, l’homme conduisait sans permis et sous l’emprise de cannabis. Ce dernier a été placé en garde à vue.

Les policiers de l’Unité de Renfort Opérationnel de la Circulation (UROC) ont effectué un contrôle routier ce jeudi après-midi vers 18 heures, dans le XIVe arrondissement. Parmi les véhicules qui ont été arrêtés par les policiers, un agent verbalisateur à bord de sa voiture « Streeteo – Mairie de Paris – Contrôle du stationnement payant ». Ces agents sont en charge du contrôle du stationnement payant dans la capitale, depuis le 1er janvier dernier, à l’aide de leur voiture flasheuse.

Mais alors que le contrôle venait de débuter avec l’agent verbalisateur, les policiers ont vite compris que quelque chose ne tournait pas rond.

Usurpation d’identité, conduite sans permis et sous l’emprise du cannabis

Et les fonctionnaires ont vu juste. L’homme ne dispose en fait pas d’un permis de conduire en règle, et pour tenter de tromper les policiers, ce dernier tente même de se faire passer pour quelqu’un d’autre.

L’agent verbalisateur « Streeteo » a donc été interpellé par les policiers de l’UROC et conduit dans les locaux du commissariat de la rue albert (XIIIe), où il a été placé en garde à vue pour usurpation d’identité, défaut de permis de conduire mais également pour conduite sous l’emprise de cannabis. Car l’homme a aussi fait l’objet d’un test salivaire de dépistage stupéfiants… qui s’est révélé positif. Et ce n’est pas tout : l’agent a été trouvé porteur de cannabis dans ses chaussures.

Deux agents « Streeteo » interpellés en 48 heures

Ce mercredi, un autre agent verbalisateur « Streeteo » avait été interpellé pour conduite sous l’emprise de stupéfiants et outrage envers personne dépositaire de l’autorité publique, à savoir, une policière.

Actu17.