🇫🇷 #Paris En signe de protestation, un artiste russe réfugié politique incendie la Banque de France.

par Y.C.
Capture écran Twitter @capucinema

Piotr Pavlenski, un artiste russe, réfugié politique en France, a mis le feu à la succursale de la Banque de France dans le but de « dénoncer l’esclavagisme des banques ».

● Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 4h, l’homme a incendié une succursale de la Banque de France, Place de la Bastille à Paris. Si l’incendie a été rapidement maîtrisé, le hall de l’immeuble ainsi que sa façade, ont subi d’importants dégâts.

● L’artiste et son épouse ont été interpellés et placés en garde à vue. Sur le compte Twitter de Inna Shevchenko, leader des Femen, Piotr Pavlenski a rédigé une déclaration en français dans le but de dénoncer « l’esclavagisme des banques ».

« La Banque de France a pris la place de la Bastille, les banquiers ont pris la place des monarques… La renaissance de la France révolutionnaire déclenchera l’incendie mondial des révolutions. » explique l’artiste.

Un artiste activiste

● Piotr Pavlenski, est un habitué des opérations médiatiques. Réfugié politique en France, ce Russe de 33 ans est arrivé sur le territoire en début d’année et a obtenu le droit d’asile en mai 2017. En 2016, il avait incendié une porte de la Loubianka, le siège du KGB. Il avait été condamné et avait passé sept mois dans les prisons russes.

● L’artiste russe est aussi connu pour ses automutilations. En 2012, il s’était cousu les lèvres en soutien aux Pussy Riot. L’année suivante, il s’était cloué les testicules, sur le trottoir, devant le Kremlin raconte 20 minutes.

Actu17.