🇫🇷 #Paris Traces d’explosifs confirmées, des SMS appelant au djihad découverts. 2 hommes écroués.

Deux hommes de nationalité belge ont été mis en examen puis placés en détention provisoire, ce week-end à l’issue de leur garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle à Paris révèle Le Point.

Inconnus des services de renseignements en France, ils avaient été repérés, en compagnie d’un troisième complice, par des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) du 16e arrondissement alors qu’ils venaient de faire plusieurs fois le tour de la place du Trocadéro-et-du-11-Novembre au volant d’une Volkswagen.

Alors qu’ils ont été interpellés, jeudi dernier, rue de Longchamp, l’un des trois suspects – âgés de 18 ans pour deux d’entre eux et de 27 ans – a alors présenté une carte d’identité et un permis de conduire qui se sont avérés avoir été volés en Belgique. Le véhicule, une Golf, dans lequel ils circulaient a également été dérobé outre-Quiévrain.

Le gant sur lequel un chien spécialisé dans la recherche d’explosifs a marqué l’arrêt et qui se trouvait dans la voiture des suspects s’est bien révélé porteur de traces de matière détonante.

Des analyses complémentaires sur la nature précise de cet explosif sont en cours au laboratoire central de la préfecture de police de Paris (LCPP). Toujours selon nos informations, des SMS relatifs à des sourates du Coran appelant au djihad contre les mécréants auraient été retrouvés dans le téléphone d’un de ces trois ressortissants belges.

10 grammes de cannabis

Originaires de Liège, les trois suspects ont également été trouvés en possession de 10 grammes d’herbe de cannabis, de 1 600 euros en argent liquide ainsi que de plusieurs bijoux provenant vraisemblablement d’un vol. « Un des trois suspects avait caché une partie des bijoux dans son caleçon, relate une source proche de l’affaire. Interrogés sur leur venue en France, ils ont livré deux versions contradictoires.

Deux ont expliqué être arrivés en train à Paris, tandis que le troisième a assuré qu’ils avaient gagné la capitale au volant de leur voiture volée. »

http://bit.ly/2sz3yQR