Paris : Un gendarme réserviste rackettait les vendeurs à la sauvette

Illustration Actu17 ©

Un gendarme réserviste a été interpellé jeudi matin dans un foyer de migrants du XIIIe arrondissement de Paris, alors qu’il tentait de racketter les petits commerçants de l’établissement.

Vers 11h45 rue du Chevaleret, un homme entre dans le foyer de migrants et exhibe une carte de gendarme. Il demande à vérifier les papiers des petits vendeurs à la sauvette qui travaillent en permanence dans le hall. Devant l’embarras des commerçants clandestins, il leur demande de lui remettre de l’argent.

Mais dans le groupe, l’un d’eux reconnaît ce personnage. Car la veille, il était entré dans le foyer et dans les mêmes circonstances, lui avait volé seize paquets de cigarettes et 600 euros. « Il a donné l’alerte et les résidents du foyer se sont emparés du racketteur et l’ont maintenu sur place avant d’appeler la police », précise une source proche de l’enquête.

Interpellé sur place

Une patrouille s’est rapidement rendue sur les lieux et les fonctionnaires ont interpellé le voleur. « En guise de papiers, il leur a remis un pass navigo présentant le nom d’un gendarme réserviste », ajoute notre source. Le suspect a été placé en garde à vue au commissariat. Les enquêteurs y ont mené des recherches qui ont permis de confirmer que cet homme fait bien partie des effectifs de la réserve opérationnelle de la gendarmerie.

Pour mémoire, les réservistes sont des citoyens qui prêtent main forte aux militaires lorsqu’ils ont du temps libre. Ils sont associés avec les gendarmes professionnels dans le cadre de vraies missions de police : patrouilles, contrôles, sécurisation, etc… Après les attentats de 2015, la gendarmerie avait enregistré une hausse de cette mobilisation citoyenne, animée par le souhait de garantir la sécurité dans le pays. Ils sont environ 30 000 dans toute la France.