🇫🇷 Paris : Un policier mis en examen pour corruption et trafic d’influence a été écroué.

par Y.C.
Illustration © Actu17

Le policier est accusé d’avoir été soudoyé par des gérants de bar pour que leurs commerces ne soient pas fermés. Il a été placé en détention provisoire.

Le fonctionnaire, Michel M., est un brigadier major, proche de la retraite, âgé de 57 ans, en poste au commissariat du XVIIIe arrondissement de Paris. Responsable de l’Unité de Police Administrative (UPA) de l’arrondissement, il a été interpellé le 18 avril dernier révèle Le Point, puis placé en garde à vue dans les locaux de l’IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale).

Des dizaines de milliers d’euros découverts au domicile du policier

En échange d’argent, le policier n’aurait pas sanctionné des commerces qui n’étaient pas en règle vis à vis de la loi.

Lors d’une perquisition réalisée à son domicile, les enquêteurs de l’IGPN ont découvert plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Certains établissements auraient dû être fermés mais le policier est soupçonné d’être intervenu en la faveur des commerçants, en échange d’argent, pour empêcher la mesure administrative de fermeture.

Michel M. écroué le 20 avril

Plusieurs de ses collègues, interrogés par ce même hebdomadaire, ont été « extrêmement surpris » par cette affaire.

Mise en examen pour des faits de « corruption » et « trafic d’influence », Michel M. a été placé en détention provisoire le 20 avril, à la prison de Fleury-Mérogis, où il a été mis à l’isolement.

L’enquête devra déterminer qui sont les corrupteurs dans cette affaire.

Actu17.